Poele artisanal Emile Lanselle

poele sur mesure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un poêle conçu et maçonné sur mesure

Le poêle est conçu en fonction de votre situation ( altitude, isolation, volumes, destination des locaux ...) Il est ensuite assemblé sur place, toujours sur mesure, au cas par cas, en vue de s’adapter au mieux à la configuration de la maison. Grâce à sa masse (2 tonnes au minimum) le poêle chauffe 24h à 36h en ne consommant du bois que pendant une flambée quotidienne de 1h30-2h seulement.

Un savoir-faire artisanal

Je suis soucieux de m’adapter au mieux à vos besoins, à vos attentes esthétiques - qui vous raviront ensuite au quotidien. Nous discuterons ensemble de l'intégration du poêle dans votre maison, des  formes et des finitions (enduit plâtre, chaux, briques apparentes), et je dompterai au mieux les contraintes techniques pour vous proposer le plus approchant possible !

 

Esthétique: design , couleur...

Le poêle est dessiné sur mesure, en grande partie avec vos envies, vos idées.

On peut y intégrer facilement banquette chauffante, cloison chauffante, passe-plat, niche, four à pain, et il peut ainsi devenir le centre de vie de votre maison

Pour l'aspect, briques apparentes, enduit blanc ou coloré, votre poele s'adaptera à votre intérieur traditionnel, moderne ...

 

Avantages


 Consommation de bois réduite :

Réduction d’un facteur 3 de la consommation de bois par rapport à un poêle traditionnel pour un confort de chauffe supérieur.

Si le bois est sec (15%) n’importe quelle essence de bois fera l’affaire (résineux, déchet de scierie, etc…), ce qui se ressent dans le porte-monnaie au moment de payer son bois pour l’année et pour un confort supérieur !


 Facilité d’utilisation : Seulement 1 à 2 heures de feu par jour pour 12 à 48 heures de chaleur.  Le seul paramètre à faire varier est l’intervalle entre 2 flambées.


 Performance : Rendement de foyer autour de 95% et rendement global du poêle autour de 80%.

La chaleur basse température est auto-régulée par simple principe de compensation en fonction des murs, plafonds, sols de votre maison (d’où l’intérêt d’avoir une maison bien isolée).


Ecologique :

 Le poêle est construit avec des matériaux nobles et sains (argile cuite au crue, mortier d'argile, très peu d’utilisation de ciment).

De plus, son bon rendement et sa faible consommation de bois font qu'il est très sympa pour l’environnement : les rejets en CO et en particules fines sont inférieurs aux normes en vigueur. :


 Confort thermique : La chaleur basse température, comme pour les planchers chauffants, procure une sensation de chaleur enveloppante très apaisante. Il n’y a pratiquement pas de déplacement d’air, sensation si connue des cheminées ouvertes.  Et la pièce est encore chaude le matin en se levant  !


 Sécurité totale :  il n’y a pas de risque de brûlure sur les parois du poêle

(Attention seulement à la vitre pendant la flambée pour les enfants)


 Autonomie énergétique : Fonctionne sans électricité, sans électronique.


 Énergie locale, renouvelable et bon marché : Le bois est disponible localement.

Inconvénients


Un poêle maçonné a aussi quelques inconvénients... si, si, en cherchant bien !

 

 Des a-prioris négatifs, et une non-connaissance du grand public!

 

 Masse importante : Elle apporte l’inertie nécessaire, la masse doit être supportée par le sol recevant un poêle. Il vous revient donc de clarifier si votre dalle est correctement dimensionnée, sans quoi un renforcement sera à prévoir dans le planning et le budget. De plus, même en s’intégrant au mieux à la maison, il n’en reste pas moins que ces objets occupent une certaine place. Notez tout de même que la distance au feu est minime avec un poêle de masse, puisque la température de surface n’est pas élevée.

 


 Puissance de chauffe réduite: qui disent : Les poêles de masse sont des engins peu puissants, l’idée étant justement d’utiliser la puissance du foyer pour chauffer la masse et non pas l’air. On parle de puissance entre 1 et 8 kW (à comparer avec des inserts qui affichent 10 kW). Cela dit les KW annoncés pour un poêle de masse se verront utiles et vérifiables 24h/24, au contraire d'un insert pour lesquels la puissance indiquée reflète des conditions de laboratoires jamais égalées dans la vie de tous les jours. De plus, les rendements des appareils comme les inserts ne prennent évidement pas en compte quand l'insert n'est pas alimenté, ni pire encore quand ils tournent avec les tirages fermés, arghhhhhhh !


 


 

 Coût: Même s'il est difficile de donner des prix sans faire de plan précis, sachez que mes poêles sont vendus installés entre 1000€ et 2000€ le KW, soit une fourchette entre 5000 € et 18 000€.

Si vous voulez participer aux travaux, je le prends en compte côté facture.

 

Le prix est directement proportionnel à la puissance et donc au nombre de briques nécessaires, et de jours pour les assembler.

Les options : design particulier (arrondi, formes spéciales), banc chauffant, four, eau chaude sanitaire, etc…auront aussi un impact sur le budget à prévoir.

<< Retour à l'accueil